Return to site

2016 : Du faire à l’Être

Une année de ralentissements pour faire le bilan

Traditionnel bilan de fin d’année, je retrace les moments clés, les grands ensembles qui ont fait mon année.

Fragilité de l'instant, je me sens très léger

Je suis ancré comme un arbre dans le présent

Je suis vulnérable comme une feuille morte au gré du vent

Je me sens dépouillé, j’ai fait des choix, je n’ai plus rien à défendre, juste témoigner et me ré-ajuster.

Toute cette année 2016, j'ai été attentif à mes ressentis, à mes intuitions pour sentir ce qui était juste et confirmait mes positions et ce qui demandait à être ré-accordé.
Aujourd'hui, je suis confiant et heureux. Je suis amoureux et valeureux. Je suis fier de l’Homme que je suis et que je deviens un peu plus chaque jour. J’aime grandir et cette année a eu un goût de grand bilan pour moi. Voici le moment de prendre le temps pour tirer les fils, les leçons, pour apprendre et repasser devant les faits, relire ce que je n’avais pas vu au premier passage. Mettre à profit ce temps précieux de décantement pour me trouver, plus précisément.

2016

Quitter le collectif pour se retrouver à deux

Dès avril nous avons quitté avec Julie le collectif où nous avions atterris à notre sortie des Yvelines. Fatigués et usés par la cause collective, il devenait urgent pour nous de nous relocaliser, de nous recentrer sur notre petit collectif à tous les deux. Heureux de la richesse de l’aventure, de son potentiel et de ses apprentissages, les ingrédients n’étaient pas réunis pour nous pour pouvoir nous épanouir là-haut, déployer nos potentiels, nos activités et être reconnus à nos justes valeurs. C’est avec joie que nous avons participé et appris pendant un an dans ce vivre-ensemble multi-dimensionnel. Je garderai vraiment tout le temps passé au jardin, à construire la serre, les buttes en biodynamie comme des moments savoureux. C’est avec soulagement que nous avons quitté le navire pour redéfinir notre axe, retrouver notre centre et nos priorités : le couple, nos stages et notre bien-être.

Marianne Aya Omac, chorale, concerts, stages et collaboration

En quittant l’Aérium, je pensais travailler avec Marianne Aya Omac, cette chanteuse avec qui nous participons à la chorale depuis octobre 2015. C’était ma voie de sortie, la lumière au bout du tunnel, un projet hameçon auquel m’accrocher pour sortir du collectif avec un plan de route qui ne ressemble pas à un océan de vide... Je me suis beaucoup investi sur l’organisation des stages de chant auxquels j’ai participé : deux jours à découvrir, apprendre et chanter ensemble des chansons écrites par Marianne. Voix par voix, les harmonies remplissent vite le haut plafond magique pour faire résonner le gospell, incarner les textes et chanter la joie, l’amour et la vie. Un shoot de bonheur, de bien-être, de rencontres, de sympathie et encore un approfondissement de cet art qu’est le chant. Trouver ma voix, oser chanter, avec d’autres ces textes sacrés… Quel puissance et quelle magie, merci la Vie!

C’est un de mes axes de l’année 2016, un fil rouge. Entre les stages, la chorale tous les mercredis soirs, les concerts de Marianne à Lasalle où je la découvrais avec ses trois nouvelles choristes. L’enregistrement d’un clip-démo de la nouvelle formule à 6. Le concert au Château de St Jean de Buèges cet été, magnifique décor et sonorités dansantes, avant de finir en beauté au Jam à Montpellier avec la formule à 7 incluant le clavier. 3h15 de concert à faire danser et chanter toute la salle…

La chorale a aussi pris une place parcitulière dans ma vie... Merci à Marianne pour tout ce qu’elle donne et tout ce que nous avons partagé cette année, merci aussi de nous avoir initiés et invités dans la vallée de la Buèges...

C’est en juillet que j’ai compris que malgré tout l’amour et l’affection que j’ai pour Marianne et son projet musical, il était temps pour moi de me centrer sur mes projets.

Eté fleuri, soleil et rivières jolies : bienvenue dans la vallée de la Buèges

S’installant dans notre nouveau lieu de vie, j’ai eu à cœur de découvrir qu’un village comme Pégairolles de Buèges offre une vie de mini-collectif. Chacun habite bien sûr chez lui, mais toutes les coopérations sont là, parce que nous avons besoin les uns des autres, une douce et belle solidarité qui donne sens à cette vie de village.

L’été, nous avons joui des rivières rafraîchissantes, du soleil et des visites de nos amis. Où partir faire nos vacances quand tout le monde s’expatrie chez nous?

Être en vacances chez soi, c’était une de mes peurs en déménageant dans le sud, je dois dire maintenant que je n’ai plus peur, que c’est un grand luxe de vivre dans un aussi bel écrin de nature, d’air pur et de lieux magnifiques.

J’aime aussi la vallée et ses habitants, ces réseaux que nous continuons de découvrir. J’aime notre installation douce et progressive avec Julie sur notre bout de rocher, le petit nid que nous avons créé et dans lequel nous nous sentons enfin chez nous après avoir testé différentes configurations très alternatives de vies collectives.

Souvent lorsque l'on me demandait ce que je faisais cette année, je n’hésitais pas à répondre « je suis à la retraite ». Bien que je sois très actif sur différents fronts, le fait d’habiter un village dont la moyenne d’âge est plutôt celle des retraités m’a fait prendre conscience très clairement des choix de vie que j’ai fait. Ici, j'ai vraiment ralenti pour savourer le quotidien. Ici je prends racine.

C’est aussi le plaisir de la musique avec les copains qui continue, tous les quinze jours lors de notre jam musical à la crêperie le Tracastel, l’occasion de dépoussiérer mon alto, de tâter un peu les claviers et de rencontrer musicalement de nouveaux talents!

Premiers stages Power & Love : première co-création et co-animation

Nous avions créé avec Julie en Novembre 2015 l’association Power & Love. C’est en avril et en octobre que nous avons pu nous mettre à l’œuvre et à l’épreuve de nos rêves en animant nos deux premiers stages sur le thème de la Réconciliation Féminin-Masculin. C’était la première fois que nous animions ensemble, ce stage que nous avons créé sur mesure, inspiré de nos formations respectives. Un bonheur et une grâce de pouvoir être ensemble, chacun à sa juste place dans des postures d’animations et de transmission pour faciliter les transformations des participants qui nous ont fait confiance. De l’importance aussi d’être un couple amoureux et d’incarner ce dont nous parlons.
Les retours des participants ont confirmé ce que nous avions ressentis. Je suis heureux et fier de partager ce chemin avec Julie : j’en avais rêvé, c’est maintenant magnifiquement incarné. Nous prenons notre temps : cette année 2016 nous a permis de poser des bases solides à notre collaboration et de fonder les modalités de cet espace sacré et de l’intention qu’il sert.

-> Nous reviendrons en Mars 2017 avec notre premier stage pour couples!

Training accéléré avec Horizon Tantra au Hameau de l’étoile : transmission du Tantra & du Wutao

Nous n’aurions pu créer Power & Love sans nous être rencontrés par l’intermédiaire des stages de Tantra que nous avions suivi Julie & moi. Cet été et cette fin d’année furent riche dans notre processus de transmission pour les derniers stages d’Horizon Tantra de Marisa Ortolan & Jacques Lucas.
En Juillet nous étions assistants pour le stage d’une semaine : Au cœur du tantra, en août nous redevenions participants pour le stage Tantra Couple : grand moment de découvertes, d’expériences et de réinvention du couple. Nous choisissions de revenir faire ce précieux stage en tant qu’assistant en Novembre. Enfin, fin novembre, nous étions encore assistants pour le dernier Tantra Homme/Tantra Femme animés par Jacques & Marisa.
C’était mon troisième assistanat de ce stage dédié aux hommes et je me suis senti à ma place, dans mon rôle de transmission et d’accompagnement, en lien avec les participants, en complicité avec les autres assistants sous la guidance bienveillante de Jacques. Confirmé et validé par les hommes que j’ai accompagné, j’ai pu sentir les galons, l’assurance et la confiance que j’ai pris. J’aime cette voie et ces rites, l’importance de se retrouver entre hommes pour redécouvrir qui nous sommes. Merci à Jacques & Marisa d’avoir fait vivre cet espace magique, tantrique et sacré. Merci de m’avoir initié!

Lors de tous ces stages j’ai pu proposer des initiations au Wutao dans un cadre magnifique. J'ai adoré transmettre cet art corporel qui me tient à coeur et à corps.

Premiers accompagnements individuels

C’était courant Septembre que j’annonçais sur Facebook que j’étais prêt à accompagner. Même si l’intention avait été posée depuis longtemps et que je sentais cet appel en moi, j’ai commencé officiellement en Octobre avec deux accompagnements sur des questions à la frontière du positionnement perso/pro. Entre la quête du jeu du Tao et la connaissance de Soi, être le miroir, le compagnon de chemin du demandeur pour lui permettre de prendre conscience de ce qui bloque, de ce qui se joue. Donner de l’air, des conseils, du recul, une oreille intime et bienveillante pour écouter ce qui est là et qui a besoin d’être dit, formulé ou déposé.
J’ai beaucoup appris et apprécié ces moments, ces coopérations et cette confiance partagée. Je vois que j’aime aussi bien accompagner sur des difficultés d’organisations professionnelles qui peuvent être rencontrées dans le quotidien que sur des postures personnelles et le vécu de certaines émotions. Accompagnant sur des problématiques de burn-out et d’équilibre pro-perso, j’ai eu plaisir à partager ma propre expérience, sans promulguer de recettes toutes faites.

-> Je continue en 2017 cette aventure, si vous en sentez l'envie ou le besoin, contactez moi.

Accompagnement avec l’Université du Nous à Chambéry, l’ADNc & Enquête de sens dans la Drôme.

Trois accompagnements cette année pour les organisations sur des problématiques bien précises. Le plus gros fut la levée de fonds de l’Université du Nous pour sa transformation. Accompagner la stratégie et le positionnement pour trouver le ton juste, choisir les outils et le calendrier approprié pour demander de l’argent, tout simplement. J’ai accompagné l’ADNc sur une petite demande de miroir, un besoin de recul, de regard extérieur sur l’ensemble de leur activité et de leur offre. Avec Enquête de sens, que je connais bien et que j’ai beaucoup accompagné sur les questions stratégiques de levée de fonds, de communication et de distribution alternative, cette fois-ci, l’objectif de ma présence était pour la facilitation et l’animation des temps collectifs lors d’un séminaire stratégique dans la Drôme en juin. Dans ces trois collaborations, j’ai aimé sentir la confiance et le lien bienveillant avec ces acteurs de la transition, tout comme l’amitié avec les membres de ces organisations qui sont devenus des amis avec le temps.

-> Je reste disponible sur ces questions pour vous accompagner dans vos transformations, pour faciliter et créer les espaces nécessaires pour trouver les stratégies appropriées aux mutations de vos organisations.

Conférences & formations

Conférences sur l’économie collaborative avec Drôme Active, Loire active, au CESER de Metz, sur les monnaies au ministère de l’écologie, avec Engage, team building avec les bénévoles & animation au OuiShare Fest, sortie à Bordeaux avec les Barbares pour l’APM.
Plus de conférences sur l’économie collaborative que sur les monnaies cette année… c’est peut-être un signe. Pour la première fois, j’ai osé vraiment parlé du Tao, de mon cheminement personnel, et j’ai senti que ce qui faisait du bien, en dehors des informations sur les avancées des nouvelles plateformes (airbnb, Facebook, über…), ce sont les partages de mes choix de vie personnels, ma posture de facilitateur, ma qualité d’être ainsi que les techniques d’intelligence collective que j’emploie.

Ce qui a également plu dans mes interventions, ce sont les histoires de comment certains êtres humains ont pu changer la donne dans leur organisation en créant des espaces de paroles, des espaces de créativité pour pouvoir challenger les pyramides de pouvoir et réécrire l’histoire.

J'ai senti la distance que je prenais avec les sujets hyper pointus et déjà fatigants du OuiShare Fest : qu'au-delà des informations qui gavent le cerveau, ce dont j'avais besoin c'est de rencontres et d'actions qui remplissent le cœur.

-> Je reste disponible pour ces conférences d’éveil, ces ateliers, formations que ce soit sur l’innovation monétaire ou l’économie collaborative, sur le changement de paradigme en cours ou pour des témoignages sur mes choix de vie perso.

Fin de zoupic.com & sortie des nouveaux sites

C’est également cet été que j’ai passé un certain temps à ré-écrire mon offre, mes offres, à rassembler et synthétiser mes conférences dans un ensemble de sites tout propres pour pouvoir donner à voir mes activités de façon plus organisée. Moment de pause, de choix des mots, de choix des images, moment d’affirmation pour revenir vers internet avec une nouvelle peau, de nouveaux habits tout neufs. J’en ai profité pour créer mon nouveau mail me@etiennehayem.fr et quitter zoupic.com

www.etiennehayem.fr - conseil + facilitation

www.opensociety.fr - j’y ai rassemblé plus de 20 conférences et interventions filmées sur l’économie, la création monétaire, Symba & les monnaies

www.powerandlove.fr - stages de connaissance de soi & accompagnements individuels

http://etiennewutao.strikingly.com - pour les cours de Wutao

Je me suis déclaré candidat aux législatives

C’est nouveau : j’ai décidé de me présenter aux élections législatives de la 4ème circonscription de l'Hérault. C’est peut-être aussi né maintenant car il y avait suffisamment de vide et de place dans ma vie pour pouvoir m’engager. C’était aussi quelque chose qui me parlait depuis 2008… agir pour la société. La voie politique me parlait profondément tout en me faisant peur par ce qu’elle a de très repoussant par les temps qui courent. Je ne sais pas où ce chemin me mènera mais je me sens à ma place, intègre dans ce choix et excité par les nouveaux horizons qu’il ouvre.
Je sens ici un terrain où je peux mettre à profit mes différents apprentissages, mes différentes expériences & mes différents talents pour faire avancer les choses.
Synthèse de mes 9 dernières années, ici commence une nouvelle aventure qui fait sens pour être cohérent et agir avec les outils du système.

Être responsable, être Homme

J’ai pu, par le passé, me dédouaner de certains événements, de mes responsabilités, de ma co-responsabilité de ce qui arrivait. Me faire des films géniaux pour raconter une autre histoire, ré-écrire la réalité et m’effacer de l'image. Fin 2015 je nommais ces faits pour ne plus me laisser agir par ces polarités blessées. C’est avec plaisir que j’ai acté pour prendre mes responsabilités. Être là, être Homme, faire face, répondre de mes actes, de mes actions, de mes choix. Nommer, et demander pardon là où j’ai une part de responsabilité. Dire et ne plus faire semblant.

Je me sens plus en phase avec mon aspiration profonde d’être qui je suis.

Une vidéo pour revenir sur mon parcours de vie, mes expériences, mes choix et là où je suis aujourd'hui.

Pour conclure, je dirai que 2016 fut une année d’arrêt. Le temps de me reposer et de revoir, de conclure les enseignements du cycle de 9 ans qui vient de s’écouler. Le temps de retrouver vraiment mon axe, mon centre, mon Être et ce que j’ai envie d’offrir en ce monde. Clarifier ce que j’aime partager, là où je suis dans mon Don, dans mon excellence et où j’ai grand plaisir à transmettre.

Je suis heureux de voir que ces espaces sont riches et nombreux, qu’ils sont nécessaires pour la transformation à l’œuvre et j’aurai plaisir à vous y retrouver pour co-créer ensemble et nous récréer.

Au plaisir de vous lire, de vous entendre et de partager cette nouvelle année à écrire!

 

Etienne

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly